Israel - Hotel Desert (4 sur 8)


Préambule

Début novembre, nous avons pris l’avion direction Tel Aviv, pour 4 jours hyper intenses à sillonner le pays: Jérusalem, la Mer Morte, le Desert de Judée, et Tel Aviv. On vous raconte notre mini road-trip à travers le pays. Les infos pratiques seront à la fin de chaque article, après toutes les photos. On vous souhaite une chouette découverte, en espérant que nos photos vous feront un peu voyager…


L’arrivée au camp

Après notre journée délicieuse passée dans le désert, nous arrivons à la tombée de la nuit dans le camp où nous avions prévu de passer la nuit. À vrai dire, on s’attendait plus à dormir dans un lieu hyper intime, voire même carrément chez des bédouins. On se voyait déjà autour du feu, sous les étoiles, à faire une longue balade en silence sur les dunes.

Cliché évidement, même si la soirée fut douce, paisible et enchanteresse.

Côté étoiles, on reviendra, les nuages étaient bien trop présents pour se laisser porter par la voie lactée, seul, au milieu du désert. Côté feu, on aurait pu hin, mais la fatigue étant là, nous n’avons pas fait de vieux os… Et côté balade nocturne, après avoir vu débarquer un porc-épic à quelques mètres, sans prévenir, comment vous dire qu’on a vite abandonné l’idée. Et même si nos compagnons de route ont attesté qu’il avait une tête « trop mignonne », la frayeur de Léa a eu raison de la balade.

Une soirée délicieuse

Bref, ça, c’était le changement de programme… mais parfois, ça a du bon tout ça. On a passé une excellente soirée. Arrivés vers 17h30 sur place, nous avons pris les clefs de notre chambre, et nous nous sommes dirigés vers notre patio qui nous était réservé. Une grande tente dressée sous de la paille (?!), des grands hamacs, des petites tables, et un salon couvert, avec une grande table ronde… juste au milieu des quatre chambres. Bouteilles de vin commandées et macarons Fauchon sortis de la valise (bah quoi?), l’apéro s’est improvisé, douces conversations, et rires aux éclats…

Prendre son temps, dans un lieu si parfait, ça n’a pas de prix. Nous avons apprécié ce moment, à parler de l’histoire d’Israel, de nos parcours, de voyages…

Et puis est venue l’heure du dîner. Ce dîner. Sous une immense tente, des cheminées, et des tables basses, et un grand buffet… les rires étaient partout, les voyageurs, en famille ou entre copains profitaient tous de leur soirée: le lieu était rempli d’allégresse. Pas de formule buffet pour nous, mais un repas gargantuesque. Nous étions sept autour de la table, et les plats servis visaient plus les 30 personnes qu’autre chose. Plein d’entrées différentes, salades israéliennes, houmous,  crèpes, légumes grillés… nous aurions presque pu nous arrêter là, mais un plat d’un mètre de diamètre est arrivé sur la table. Du riz, des légumes farcis, grillés, des brochettes de boeuf aux milles épices, des sauces… Nous avons remplis nos estomacs bien plus que de raison… et puis un plat aux mêmes dimensions est arrivé, rempli cette fois-ci de desserts… Après tout ça… allez trouver la motivation de faire un feu vous. 

On se retrouve autour de la table ronde, même bouteilles de vin qu’à l’apéritif, et nous continuons de papoter encore quelques temps… tranquillement, avec notre guide Dafna qui nous raconte plein de jolies histoires.. et puis vient LE moment du porc-épic. Et donc… de l’heure du coucher. Illico presto sous la couette. Non mais ho. Pas franchement envie de se faire croquer ce soir là hin. 

Le réveil avec les oiseaux, au milieu du désert

Et puis le réveil, doux réveil sous le champ des oiseaux au dessus de nos têtes (on casse le mythe en vous parlant des crottes ou pas? ;-)), et du bonjour du paon, arrivé comme ça, surprise du matin. Petit déjeuner paisible, et balade à pied tout autour du camp, cette fois-ci, de jour. Beau ciel bleu, parfait pour prendre une Jeep et aller s’éclater dans les dunes pendant deux heures… finalement, on aura eu un sursis avant de partir direction Tel Aviv. Encore de quoi apprécier le désert…


Site web du camp Kfar HanokdimRéservations via booking


Découvrir nos autres articles sur le Road Trip en Israel : 

– Jérusalem 

– La Mer Morte & le Désert

– Passage éclair à Tel Aviv

– Israël, le film du road trip

Israel - Hotel Desert (1 sur 8)

Israel_Desert_Hotel (7 sur 9) Israel - Hotel Desert (5 sur 8) Israel - Hotel Desert (7 sur 8) Israel_Desert_Hotel (6 sur 9) Israel_Desert_Hotel (4 sur 9)Israel - Hotel Desert (2 sur 8) Israel_Desert_Hotel (5 sur 9) Israel_Desert_Hotel (3 sur 9) Israel - Hotel Desert (8 sur 8)

Desert de Judée (1 sur 4) Desert de Judée (2 sur 4) Desert de Judée (3 sur 4) Desert de Judée (4 sur 4) Lea - Desert de Judée (1 sur 1)

Infos pratiques

Y aller : Pour y aller depuis Paris, la compagnie aérienne El Al propose des vols quotidiens au départ de Charles de Gaulle. Environ 4h de vol, et 1 heure de décalage par rapport à Paris.

Visas & aéroport : Il n’y a pas de visas pour les ressortissants de l’Union Européenne. Cependant, armez vous de votre plus beau sourire et de beaucoup de patience à l’entrée, les formalités sont souvent longues.

Monnaie : Le niveau de vie à Jérusalem est comparable à celui de la province en France, celui de Tel Aviv est néanmoins aussi élevé que celui des capitales européennes. La monnaie locale est le shekel, pense bête : prix en euros : prix en shekels x 2 / 10. (100 shekels : environ  20 euros.)

Tenue : À Jérusalem les religieux sont partout, et de toutes confessions. Pour visiter la ville, même en dehors des sites religieux, allez-y épaules couvertes, décolleté non voyant, et genoux cachés. Question de respect. Pour les femmes, prévoyez un foulard dans votre sac, il peut-être demandé à l’entrée des mosquées.

Petits secrets : À Jérusalem, le spectacle de nuit Son & Lumière e la Tour David est magique. Pas trop long, il retrace toute l’histoire de Jérusalem en image. Prévoyez d’y aller, et surtout, pensez à prendre une bonne écharpe, les soirées sont très fraiches.

Points de vue : Toujours à Jérusalem, pour admirer la ville, commencez par y entrer par les remparts. L’entrée est certes payante, mais vous serez au calme avec une jolie vue.

Toujours pour un point de vue extraordinaire, entrez dans le hall du Mamilla Hotel, prenez l’ascenseur direction le dernier étage, et dirigez vous vers le roof-top.

Et pour profiter plus longuement et de manière un peu plus ludique de la vue panoramique, dans le quartier de l’ONU sur les hauteurs au sud de la ville, vous pouvez vous balader sur la longue et belle promenade aménagée… en segway c’est très drôle, mais vous pouvez aussi le faire à pied!

À Tel Aviv, nous avons profité d’une très jolie vue depuis le toit du Musée d’Ilana Goor, à Jaffa. Il mériterait même qu’on y installe un café…

La Mer Morte : Si vous prévoyez une petite baignade dans la Mer Morte, prévoyez tongs ou chaussures en plastique, le sol est en cristaux de sel, ça fait drôlement mal, et pensez à retirer tous vos bijoux. Pour une meilleure appréciation du moment, dirigez vous vers un hôtel de luxe, commander un petit service spa, massage, gommage, ou autre, et vous aurez ainsi accès à la plage privée de l’hôtel, beaucoup plus canon et accessible.

Pour retrouver plein d’infos sur le pays, vous pouvez aller sur le site de l’Office de Tourisme d’Israel.

7

7 thoughts on “Israel , Une nuit dans le désert

  1. Pingback: Israël, Jérusalem | Burn Me Baby

  2. Pingback: Dormir dans le desert à Moab, Utah. | Burn Me Baby

  3. Pingback: Israël, le film du voyage | Burn Me Baby | Blog lifestyle & voyages par Antoine et Léa

  4. Pingback: Escapade en Israël – Désert de Judée | the kitchen around the corner

  5. Pingback: Israël, sa mer Morte et son Désert | Burn Me Baby

  6. Ollie - Some Steps Away il y a 3 années

    Superbe ! j’ai très envie de m’y rendre l’année prochaine. Comment s’appelle ce camp où vous avez dormi ?