La ville de Moab

Moab est une petite ville qui sert principalement de point de chute aux visiteurs des parcs nationaux alentours (Arches National Park, Dead Horse Point State Park, et Canyonlands). Une grande rue principale avec des magasins et restaurants sur les côtés, voilà à quoi se résume, en gros, Moab.

Quantité d’hébergements sont dispos, de tous standings, de toutes formes, et pour tous les budgets. Campings, emplacements pour mobil-homes, motels, et un joli campement de glamping. C’est sur ce dernier que nous avons jeté notre dévolu. De jolis tipis blancs accolés de grandes tentes, sur un paysage de rêve, voilà qui nous faisait rêver alors que nous étions encore dans notre salon, en France.

Moab Under Canvas - Camping Arches National Park - (7 sur 12)

Moab Under Canvas

Pour la petite histoire…

Avant de partir, on peut vous avouer que nous sommes allé environ 15 fois sur le site web du campement. On avait envie de se téléporter là-bas, autour du feu de camp.

L’arrivée a été un peu magique. Après une journée complète à Arches National Park, et un arrêt au supermarché pour faire quelques courses, nous arrivons quasiment à la tombée de la nuit sur place. L’accueil a été chaleureux et jovial (comme partout où tu iras aux US de toute façon…) et une jeune fille nous guide vers ce qui sera notre maison pendant 3 jours.

On va vous raconter comment nos 3 jours se sont passés, vous devriez bien rire face à notre grande chance légendaire.

On n’avait pas super bien regardé notre réservation, et plutôt que deux tentes, il nous attendait une grande tente avec lit king size et salle de bain (!), et un tipi avec deux petits lits de camp. On tire au sort pour la première nuit, et en grands gagnants, on va se coucher dans le grand lit douillet, laissant le tipi d’enfant aux copains.

La fatigue, le décalage horaire  et la flemme faisant, on décide de bien se couvrir, et de ne pas allumer la cheminée au feu de bois. Au réveil, on regrette un peu. La nuit est vraiment fraiche dans le désert, et on n’a pas réussi à se réchauffer. Mal de gorge et courbatures sont bien là, avec nous, à prendre le café.

Le lendemain soir, direction les lits de camp et le tipi de bébé. Les copains, eux, sont ravis d’aller se blottir dans le grand lit. Les lits de camp s’avèrent pas si inconfortables que ça, et le tipi étant bien plus petit que la tente, il se réchauffe plus vite. On entend longuement, et jusque tard dans la nuit des bruits dans la tente des copains. Puis de la lumière. Puis des petits jurons. Puis une grosse lumière. On se dit bêtement qu’ils vivent une grosse insomnie due au décalage horaire, et on s’endort.

Le soleil se lève, et on se réveille plus pimpants que la veille : on a bien dormi nous. Au petit dej’ Manue & Seb nous racontent la vraie version de leur nuit. (On rit devant notre clavier rien que d’y repenser ! ahah)

En fait, en plus courageux que nous, ils ont décidé de faire un petit feu pour réchauffer la tente avant de se coucher.

Le poêle à bois étant relié à un tuyau faisant sortir la fumée à l’extérieur, l’idée était super bonne à la base. Mais le tuyau n’a pas du remplir bien ses fonctions, puisque la tente s’est retrouvée toute enfumée. Ajoutez à ça un problème de fermeture éclair qui, justement, ne se ferme plus, et on se retrouve avec une histoire de nuit blanche en plein jet-lag. Et dire qu’ils devaient profiter d’une nuit douillette dans le grand lit…

L’organisation du campement

Hormis ces mésaventures qui tiennent vraiment de l’anecdote, le campement est vraiment sympa. On n’a pas eu le temps de rester longtemps sur place, malgré les 3 nuits que nous y avons passé. On partait à l’aube, et on revenait la nuit tombée. Cependant, on peut quand même vous dire deux trois choses.

Dans les tentes et tipis, pas de prise électrique. Si vous voulez recharger quelque chose, c’est à la tente reception. Ils ferment des petits casiers avec nos batteries, et le tour est joué. On n’aimait pas beaucoup le concept, mais finalement, les tentes n’étant pas « fermées à clef » la journée, on savait nos appareils en sécurité à l’accueil (même si ça craint franchement rien, c’est rassurant).

À l’accueil justement, qui est ouvert 24/24, il y a toujours du café, du thé et de l’eau, gratuits et à volonté. Ils peuvent servir des paniers petits déjeuner, mais on a préféré l’option pic-nic le matin. L’eau à dispo est franchement pratique, pas besoin d’aller en ville en partant le matin pour remplir bidons et gourdes.

Il y a une salle de bain et des toilettes dans la grande tente (celle avec le lit), mais à vrai dire, c’est pas super pratique. Les sanitaires communs sont très propres, et plus modernes. On a de la vraie eau chaude, de la pression, un grand miroir, des serviettes, une prise pour le sèche cheveux, et du chauffage.

On a adoré se lever très très tôt, juste avant le lever du soleil, pour le regarder monter à l’horizon… la terrasse de la tente est toute mignonne, et on aurait aimé pouvoir prendre tous les cafés de notre vie là bas.

À la tombée de la nuit, un feu de camp est allumé au centre du campement. L’occasion de bavarder longtemps autour du feu, sous les étoiles (inutile de préciser que la pollution du ciel étant quasi inexistante, les étoiles brillent de mille feux !)

Moab Under Canvas - Camping Arches National Park - (12 sur 12)

Un peu d’infos

Le campement s’appelle donc Moab Under Canvas. Vous le trouverez sur la route, à quelques kilomètres avant Moab. Des petites lanternes sont allumées le soir pour retrouver l’entrée.

Voci l’adresse : 13784 US-191, Moab, UT, 84532

Et les coordonnées GPS plus précises pour trouver l’endroit, qui est assez mal indiqué : 38.695392, -109.696073 

Pour information, nous avions la « Deluxe with Tipi », mais il y a d’autres types de tentes. (la Safari est identique, mais sans salle de bain, ce qui n’est pas plus mal).

Vous trouverez toutes les infos sur le site web du campement

Nous avions adoré dormir dans le désert au coeur d’Israël, si tu veux (re)voir ça !


Toutes nos photos sur place ont été prises avec un Sony alpha7r, et un objectif Zeiss 24-70mm.

Merci à Voyageurs du Monde pour ce road trip absolument inoubliable… Vous pouvez retrouver notre premier article juste ici !

3

3 thoughts on “Dormir dans le desert à Moab, Utah.

  1. Marine il y a 1 année

    Magnifiques ces images, merci pour ce beau voyage photographique et toutes ces infos super utiles. C’est une belle idée de voyage :)

  2. chloe il y a 1 année

    C’est vrai que cela a l’air complètement fou! Et puis, ca permet de déconnecter un peu ;)